contempteur

Insurgé visionnaire de l’extrême droite, contempteur de l’« establishment » de Washington et génie de l’entrisme passé par Goldman Sachs, Hollywood et les médias, Stephen Bannon est aujourd’hui le principal conseiller de Donald Trump.

Le nouveau chaos américain, c’est lui.

Stephen Bannon, l’autre visage de la tragédie américaine – Mediapart – 4/2/2017

L’adjectif (et substantif) contempteur (latin contemptor,  : mépriser) s’applique, comme son étymologie l’annonce, à une personne qui méprise, qui dénigre.

On peut être le contempteur de quelqu’un comme l’est Patrick Buisson de Sarkozy :

Buisson, désormais le plus farouche contempteur de Sarkozy, l’a ainsi fusillé sur procès-verbal

Libération – le 7 février 2017

ou contempteur de quelque chose, comme l’est Stephen Bannon de l’establishment de Washington ou Michel  Houellebecq du traité de Maastricht

On aperçoit aussi le Houellebecq gentiment polémiste à la Philippe Muray, apôtre du conservatisme, contempteur du traité de Maastricht

Extension du domaine de Houellebecq avec la nouvelle monographie des Cahiers de l’Herne – Timeout – 20/1/2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s